Cookie Consent by Popupsmart Website "Chercher toujours la plus grande gloire de Dieu, et faire resplendir au dehors ce qui est compris dans leur cœur : l’amour du Christ crucifié". (Ven. P. Grégoire)
Nov 29, 2022 Last Updated 4:17 PM, Nov 21, 2022

"Chercher toujours la plus grande gloire de Dieu, et faire resplendir au dehors ce qui est compris dans leur cœur : l’amour du Christ crucifié". (Ven. P. Grégoire)

Read 193 times
Rate this item
(0 votes)

Toujours encouragé par la certitude que "tout se passe comme il plaît à Dieu", le père Grégoire persévère dans son style édifiant d’observance, soit en se faisant présent aux confrères du couvent " Saint Antoine " à Gemona, soit en conservant l’engagement de guide et de direction, à "Ste. Marie des Anges ". Ses temps de repos, plutôt réduits, il préfère les passer dans la chapelle. De sa communion persévérante avec Dieu viennent la charité apostolique et sa patience. En 1867, le Père Grégoire, avec une permission appropriée,

établit au couvent des sœurs une petite école et un éduqué. Par cette initiative, le Père Grégoire non seulement veut assurer aux sœurs une source de subsistance, mais il entend créer un environnement qui forme les sœurs à un véritable esprit missionnaire et les prépare au service apostolique qui les attend. Des États-Unis, où la mission fleurit bien, des demandes d’autres sœurs continuent à arriver. Après 1870, à Gemona, le ministère de l’éducation donne ses premiers fruits tant en ce qui concerne les résultats scolaires que le budget économique. Entre-temps, de Turquie, plus précisément de Constantinople (aujourd’hui Istanbul), les frères missionnaires adressent au Père Grégoire la demande de sœurs. Bien que poussé par l’état de précarité permanente, le Père Grégoire se préoccupe de préparer les sœurs choisies pour la nouvelle mission. En 1872, avec toutes les autorisations requises et en plein accord avec le supérieur de l’Ordre, le père Bernardino Dal Vago, il peut assister, depuis le quai de Trieste, au départ de cette deuxième poignée de filles généreuses. Tandis qu’il les salue en les bénissant, il revient les exhorter à chercher "toujours la plus grande gloire de Dieu, et à faire resplendir au dehors ce qui est compris dans leur cœur : l’amour du Christ crucifié ". (Cfr. M. Antonietta Pozzebon - " Il Servo di Dio Padre Gregorio Fioravanti, ofm “, Editrice VELAR, 2012)

Last modified on lundi, 07 mars 2022 00:22

Leave a comment

Assicurati di compilare tutti i campi obbligatori (*).

* He leído y acepto laPolítica de privacidad.

banner grotte di castro fra

Articles les plus lus

MA GRÂCE TE SUFFIT

MA GRÂCE TE SUFFIT

31 Oct 2022 2022

En Dieu, la vraie joie

En Dieu, la vraie joie

31 Oct 2022 2022

Témoignage. Célébration de la naissance du vénérable père Gregorio Fioravanti, au Mans. 24/04/2022

Témoignage. Célébration de la na…

31 Oct 2022 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE

Célébration du bicentenaire de la naissance du Vénérable Père Grégoire Fioravanti dans la Province «  Sainte Elisabeth »

Célébration du bicentenaire de la…

18 Oct 2022 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE