Cookie Consent by Popupsmart Website BICENTENAIRE de la NAISSANCE de notre FONDATEUR, le PERE GREGOIRE
Nov 29, 2022 Last Updated 4:17 PM, Nov 21, 2022

BICENTENAIRE de la NAISSANCE de notre FONDATEUR, le PERE GREGOIRE

Read 72 times
Rate this item
(0 votes)

Pour toute notre Famille Religieuse, le 24 avril passé, a été une date vraiment spéciale, qui nous a fait sentir toutes unies, comme « filles » aimées, envoyées de Dieu, le Père, mais confiées à notre bien-aimé Fondateur, le vénérable Père Grégoire des Grotte de Castro.

C’est une date qui a résonné dans  le monde entier, dans nos communautés, dans les lieux de mission, parmi les personnes intéressées à nos apostolats et qui vivent en relation avec nous : le 24 avril, l’ANNIVERSAIRE du Père Grégoire, la naissance de notre Fondateur qui a eu lieu il y a 200 ans, mais qui est pour nous aujourd’hui un motif de profonde gratitude, de louange sincère, de prière fervente et d’intercession confiante envers celui qui a été choisi par la providence divine pour accueillir et accompagner le plan divin de la fondation  de notre Famille Religieuse.

Comment la fêter ? Une question qui a souvent retenti chez les sœurs du Conseil général. Le lieu fut immédiatement identifié : les Grottes de Castro, où le Père Grégoire est né et a reçu ces germes de foi chrétienne qui l’ont aidé à chercher et à vivre dans la Volonté du Seigneur et à guider et accompagner plusieurs de nos premières sœurs.

La collaboration avec le curé des Grottes de Castro, qui désirait beaucoup célébrer l’événement dans le lieu natal du père Grégoire, a délinéé un programme clair soit pour la préparation que pour la journée de la Fête.

La communauté paroissiale des Grottes de Castro, à partir des débuts du 2022, s’est préparée pour célébrer solennellement le deuxième centenaire de la naissance du vénérable père Grégoire Fioravanti.  Le curé, don Tancredi Muccioli, publiait régulièrement dans le dépliant paroissial un passage de la vie du Père Grégoire, tiré du livret préparé par Sr Antonietta Pozzebon. De cette façon, les paroissiens ont pu découvrir la vie de leur villageois en lisant ces passages, presque une série d’itinéraires qui leur ont fait savourer la vie et les vertus du Père Grégoire.

Une autre très belle initiative a été le concours de dessin : un timbre-poste pour le Père Grégoire, qui impliquait des élèves de l’école primaire et de l ‘école di premier degré de la secondaire. Ils devaient  dessiner le Père Grégoire selon leur sensibilité et leurs gouts artistiques sur une feuille qui devait représenter un timbre-poste ; ils ont été clairement préparé par leurs professeurs qui les ont initié à la vie du Père Grégoire et, à travers des photos, voir personnes et lieux qui se référaient à son chemin de vie.

Les trois jours avant le 24 avril ont été préparés avec attention organisant un triduum de prière avec les enfants, les jeunes et les familles, distribués dans les après-midi.

Le 20 avril, le moment de prière a été réservé aux enfants de la primaire avec le thème : Le Père Grégoire, ami de Jésus. Leur présence a été nombreuse et très participé. La simplicité des enfants est toujours une attitude évangélique qui les rend prêts à accueillir le message de Jésus et des saints.

Ils ont présenté à Jésus un cierge, comme signe du don de la vie, des jeux, qui indiquaient les moments joyeux, les livres, c’est-à-dire leur engagement dans l’étude, la Bible comme désir que ce soit la Parole de Jésus à les accompagner toujours. Au terme, ils ont offert des fleurs au Père Grégoire en demandant son aide pour être des vrais amis de Jésus.

Le 21 avril on a réuni les jeunes, auxquels on a présenté la réflexion sur le Rêve de Dieu pour chacun de nous et comment le Père Grégoire ait accueilli ce « rêve » répondant à sa vocation spécifique et à l’appel d’être père et Fondateur des Sœurs Franciscaines Missionnaires du Sacré-Cœur.

 On a demandé à chaque jeune homme d’écrire son rêve sur un morceau de papier( qui sera ensuite brûlé) et de le présenter au Père Grégoire invoquant son intercession pour apprendre à savoir dans leur rêve, ce que Dieu attend de chacun d’eux.

Ils ont vécu ce moment de prière avec intensité, avec recueillement et tous ont voulu offrir leur rêve au Père Grégoire.

Le 22 avril, dans la Basilique de la Vierge du Suffrage se sont réunies les familles. Pour elles, la réflexion  sur la vie du Père Grégoire a été son engagement pour accompagner et guider nos premières sœurs à aller en mission. Eux aussi en tant que parents et grands-parents ont la tache importante et délicate d’accompagner et de guider leurs fils et neveux dans le chemin de la vie. Les personnes présentes ont participé avec attention et amour envers le Père Grégoire désirant que le village puisse l’aimer et le connaître toujours davantage.

Les trois moments de prière ont été conduits par le curé, don Tancredi, par le frère Alessandro, un franciscain capucin né à grottes et par les sœurs de notre communauté présentes à Grottes de Castro. Quelques jeunes  religieuses de la communauté de l’Asisium et du Juniorat international ont animé ce temps de prière par des chants tandis que Sr Tiziana Tonini a offert aux différents groupes la réflexion sur le Père Grégoire.

samedi 23, chez  la Basilique, a eu lieu un Concert magnifique avec la participation extraordinaire du frère Alessandro Brustenghi, ofm. Au concert ont participé aussi le Chœur « en ... chant », dirigé par le Maîître Gianfranco Brinchi, le Maître Francesco Poponi et le jeune organiste Leonardo Poponi, très vaillant.

Le jour 24 avril, octave de Pâques, et dimanche de la miséricorde, tout était prêt pour la solennelle Célébration Eucharistique présidée par le ministre général de l’Ordre des Frères Mineurs, frère Massimo Fusarelli. Avec lui a concélébré le curé Tancredi Muccioli et d’autres prêtres et religieux diocésains. La Supérieure générale, Sœur Paola Dotto, était présente avec Son Conseil. Un grand nombre de sœurs sont arrivées de Rome, d’Assise et de la Maison-Mère  de Gémone du Frioul.  Grace à la connexion streaming pouvaient participer les sœurs de toutes les réalités dans le monde ensemble aux laïcs associés et un grand nombre de personnes qui connaissent notre Famille religieuse et qui sont venus à connaissance de cet événement spécial. Ceux qui avaient la connexion en streaming ont eu aussi la possibilité de suivre une vidéo sur la vie du Père Grégoire et sur l’histoire de notre Congrégation. La vidéo a été diffusée avant la Célébration eucharistique.

La procession du début a été ouverte d’un groupe de 23 jeunes, chacun d’eux avec un drapeau des Pays où la Congrégation est présente, en outre au drapeau de l’Etat du Vatican. Les drapeaux ont été fixés autour de l’image du Père Grégoire bien préparé à coté de l’autel.

Au début de la célébration Sœur Paola Dotto a adressé sa salutation au Ministre Général et aux prêtres con-célébrants, aux nombreux fidèles présents et  en voie streaming, exprimant avec commotion la joie et la gratitude au Seigneur pour le don grand du Père Grégoire dans l’Eglise, dans la Famille franciscaine et comme notre bien-aimé père et Fondateur.

Le ministre général, frère Massimo Fusarelli, dans l’homélie a mis en relief la figure du Père Grégoire Fioravanti, mettant en évidence comment son idéal suprême fut toujours la seule gloire de Dieu, la mortification de soi-même, le service de tous ceux qui étaient confiés à lui :

...  il n’a pas eu une vie linéaire, tranquille, le Père Grégoire ; la rencontre avec Laure Leroux de Bauffremont, qui a cette intuition de donner vie à une Famille religieuse, de franciscaines et missionnaires...C’était un temps particulier de l’histoire, aussi de l’Eglise, et dans la vie religieuse il y avait le frisson d’une nouveauté, d’une ouverture... Le Père Grégoire n’a pas voulu lui, personnellement, cette communauté, cette fondation, a obéi, a écouté, s’est confié avec ses supérieurs et des circonstances que la vie lui a préparé et il ne s’est pas épargné. Il a affronté fatigues, même pour donner à manger à ces jeunes femmes, qui entraient au couvent ; à un certain moment il s’est retrouvé sans rien, il n’avait même pas des moyens matériels pour faire avancer cette communauté. Il a continué à se confier,  il a continué à croire à cette main qui se posait sur son épaule, la main de Jésus qui lui disait : «  Grégoire, ne te préoccupe pas, va de l’avant ». Une phrase du père Grégoire était typique : «  Comment plait à Dieu » et c’est ainsi que Père Grégoire s’est confié. Il a  appris à reconnaître la providence du Seigneur et se fier de Lui. Il a restitué à Dieu tous les dons que Dieu lui avait fait. il n’a gardé rien pour lui, même pas le prestige individuel. Il a  appris à prendre du recul.

Faire mémoire aujourd’hui les deux cents ans de la naissance du Vénérable p. Grégoire Fioravanti des Grottes de Castro signifie alors restituer dans la louange au Seigneur ce qu’il a été et combien, à travers lui a été généré ; en particulier cet Institut, cette communauté des Franciscaines Missionnaires du Sacré-Cœur et tout le bien que nous ne connaissons pas mais qui est venu de lui.

Faire  mémoire pour continuer aujourd’hui notre voyage. Nous ne vivons pas des temps plus faciles que ceux du Père Grégoire, en effet nous vivons comme nous le disons souvent un changement d’époque : nous ne savons pas ce que sera notre vie demain ; l’incertitude que nous avons connue ces deux dernières années le confirme pleinement : nous n’avons pas entre les mains les rênes de l’histoire.  nous devons apprendre à reconnaître  un sens, une raison, une Présence dans cette histoire  et nous  confier.  Voilà alors, en particulier dans les dernières années de sa vie, qu’a –t-il fait le père Grégoire ? Il a reculé...

Il ne s’est pas mis au centre, lui le Fondateur, mais il a reconnu la Présence du Seigneur, l’œuvre du Seigneur, et c’est « cette œuvre » qu’il a favorisée et fait grandir.

Nous célébrons les deux cent ans de la naissance du Vénérable p. Grégoire... et  nous souhaitons à nous-mêmes de pouvoir de sa vie, du don de l’Esprit qui est encore vivant en lui, non seulement apprendre, mais  nous mettre en route. Et je dirais à ses filles : « N’ayez pas peur ! Votre père n’a pas choisi une vie rassurante même dans les murs d’un couvent. Il est resté là, mais il a compris que le destin de ses filles était d’aller, de sortir et la mission était le grand souffle. N’ayez pas peur !

Le curé, don Tancredi, a lu le décret de la Sacrée Pénitencerie avec lequel l’indulgence plénière a été accordée du 24 avril au 8 mai 2022.

Au terme de la Sainte Messe a été effectuée la remise des prix du Concours de Dessin. Le Ministre Général a consigné aux enfants et aux garçons gagnants le diplôme avec une bourse d’étude. Les prix ont été offerts par l’Ordre Souverain Militaire de Malte.

La fête s’est poursuivie dans la salle paroissiale qui se trouve dans la maison de notre communauté. Les religieuses avaient affiché sur les murs de nombreuses phrases du Père Grégoire ; en les lisant on percevait sa présence, son amour, son désir de bien et de fidélité pour nous toutes, ses filles.

Paroles qui n’étaient pas seulement visibles à nos yeux, mais qui avec tendresse et force, pénétraient dans nos cœurs, en nous faisant goutes encore une fois les valeurs charismatiques que notre Fondateur, le Père Grégoire, a accueilli avec foi et discernement de notre Fondatrice Laure Leroux.

 La beauté de notre charisme que nos Fondateurs continuent à nous confier, alimente en nous toutes le désir profond et l’engagement constant afin que, en toute partie du monde, on continue à manifester à tous la tendresse et l’amour du Cœur de Jésus Crucifié.


 

Last modified on dimanche, 17 juillet 2022 19:38

Leave a comment

Assicurati di compilare tutti i campi obbligatori (*).

* He leído y acepto laPolítica de privacidad.

banner grotte di castro fra

Articles les plus lus

MA GRÂCE TE SUFFIT

MA GRÂCE TE SUFFIT

31 Oct 2022 2022

En Dieu, la vraie joie

En Dieu, la vraie joie

31 Oct 2022 2022

Témoignage. Célébration de la naissance du vénérable père Gregorio Fioravanti, au Mans. 24/04/2022

Témoignage. Célébration de la na…

31 Oct 2022 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE

Célébration du bicentenaire de la naissance du Vénérable Père Grégoire Fioravanti dans la Province «  Sainte Elisabeth »

Célébration du bicentenaire de la…

18 Oct 2022 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE