Nov 27, 2021 Last Updated 8:52 PM, Apr 1, 2019
Published in 2021
Read 46 times
Rate this item
(0 votes)

Comment est célébré aujourd’hui, dans un pays d’Amérique du Sud, le JOUR DE LA VIE CONSACRÉE ?

L’invitation est à connaître une forme particulière de célébration des pays latino-américains et à s’ouvrir à une autre culture, porteuse de richesse, dans laquelle se trouvent également les graines du Verbe.

Comme il est de tradition dans l’Eglise du Chili, en la solennité de l’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE, le lundi 15 août, est célébrée la Journée de la Vie Consacrée, destinée à souligner l’œuvre apostolique, missionnaire, pastorale et sociale que les religieux et les religieuses accomplissent dans tout le pays.

Sans doute, face à la culture d’aujourd’hui et à la forme de vie, marquée par l’individualisme, la solitude, l’indifférence religieuse et la valeur exacerbée de l’activité productive, qu’un groupe de personnes consacrées dans l’Eglise, pour aimer Dieu par-dessus toutes choses et le prochain comme lui-même, dédie un jour pour se réunir et célébrer ensemble la joie d’aimer et de servir, est un témoignage clair de la présence de Dieu au milieu de son Eglise.

C’est avec une grande joie que la CONFÉRENCE DES RELIGIEUX DE LA VI° RÉGION, appelée CONFERRE ZONALE, de la ville de Rancagua, Chili, convoque tous les consacrés, hommes et femmes, pour célébrer ensemble le jour de la Vie Consacrée. Se réunir et célébrer, dans cette grande crise sociale et sanitaire que l’on vit, est une bonne occasion pour se retrouver et se nourrir : nourrir la vie avec le Seigneur et par le partage fraternel des expériences vécues.

Et la vie religieuse, qu’est-ce que c’est ?

“ La Vie consacrée, profondément enracinée dans l'exemple et dans l'enseignement du Christ Seigneur, est un don de Dieu le Père à son Église par l'Esprit... Au cours des siècles, il y a toujours eu des hommes et des femmes qui, dociles à l'appel du Père et à la motion de l'Esprit, ont choisi la voie d'une sequela Christi particulière, pour se donner au Seigneur avec un cœur « sans partage » (cf. VC.1)

A la suite du Christ, Marie, Vierge et Mère, elle se fait compagne du chemin, modèle de vie de consécration et de dévouement. C’est Elle qui indique la manière d’être dans le monde ; Elle est, la première disciple de Jésus, le paradigme du croyant qui, par ses paroles et ses actions, loue Dieu parce qu’avec les humbles et les petits "Dieu fait de grandes choses".

Pour l’honorer, en la fête de l’Assomption, le groupe des religieux se réunit dans la maison et paroisse de Notre-Dame de l’Assomption, de la Congrégation des Religieux de la Mère de Dieu, dans un pays appelé Quinta di Tilcoco, de la VI° Région.

Après tant de temps de fermeture, à cause de la pandémie du Covid 19, être encouragé à sortir du confinement, à quitter la ville, c’est commencer à profiter de l’environnement naturel. Nous avons été reçus par la région de Quinta de Tilcoco de Tilcoco, qui est située dans la partie centrale du bassin de Rancagua, entourée par les collines, les montagnes et les îles de la région.

En signe d’accueil, de joie, d’estime, de soutien, nous attend le pasteur du diocèse, Mgr Guillermo Vera Soto, récemment nommé Evêque, qui prend possession du Diocèse de Rancagua à la fin du mois de juillet 2021. Il sera un "pasteur avec l’odeur des brebis" comme l’a dit le Pape François. Tel est le style pastoral de chaque Evêque.

Puisque le centre de la vie religieuse est le Christ, après l’accueil et le partage de la joie de la rencontre fraternelle et du break, la paroisse nous attend pour un moment de prière communautaire avec la récitation du Saint Rosaire et l’occasion de recevoir le sacrement de la réconciliation. Le moment central de cette rencontre est l’Eucharistie présidée par S. Exc. Mgr. Guillermo et concélébrée par certains prêtres religieux. La bonté du Seigneur répand sa grâce sur nous en nous donnant l’occasion de renouveler notre consécration dans la joie et dans l’offrande.

Mons. Guillermo dans l’homélie, de l’Evangile du jour (cf. Lc. 1,39 - 56), souligne l’attitude de foi et d’espérance de Marie, qui nous invite à "croire en Dieu et croire à Dieu".

Les sœurs de Santa Marta, présentes aussi dans la Quinta de Tilcoco, mettent à disposition les ambient du Collège Sacré-Cœur pour partager un repas assaisonné d’une grande affection et joie. C’est l’occasion pour que chaque communauté religieuse présente, au nouveau pasteur, le charisme de sa Congrégation et sa présence dans le diocèse.

Comme SIGNE, les sœurs de Sainte-Marthe offrent à chaque religieuse et religieux une plante comme souhait de fécondité, accompagnée du message :

"L’Eglise confie aux communautés de la Vie consacrée, en raison de sa vocation spécifique à la vie de communion dans l’amour" (cf. VC, 51).

« Aux personnes consacrées, il est demandé d'être vraiment expertes en communion et d'en pratiquer la spiritualité, comme témoins et artisans du projet de communion qui est au sommet de l'histoire de l'homme selon Dieu » (VC, 46).

Face à la pénurie de vocations religieuses dans le monde d’aujourd’hui, avoir l’occasion de voir, écouter, parler avec un grand groupe de religieux, fait germer l’espérance, permet d’écouter la voix divine qui continue à dire "... Et voici que Je suis avec vous pour toujours jusqu’à la fin du monde" (Mt. 28, 20) et "Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux" (Mt. 18, 20).

Voilà pourquoi, en lisant et en examinant ces phrases, on trace une aube de lumière, d’attente, d’espérance, parce que le Seigneur appelle toujours.

Puisse le Seigneur fixer Son regard d’amour également sur toi, jeune d’aujourd’hui, et t’invite à le suivre, car c’est seulement en Lui que tu trouveras le Chemin, la Vérité et la Vie.


 

Last modified on jeudi, 23 septembre 2021 07:45

Leave a comment

Assicurati di compilare tutti i campi obbligatori (*).