Print this page

L’AMOUR SE REJOUIT DE VOIR LES AUTRES GRANDIR

Published in 2021
Read 108 times
Rate this item
(0 votes)

En 2019, le pape François déclarait : « Ce temps que nous vivons n’est pas seulement une époque de changements, mais un véritable changement d’époque. Des choix qui transforment rapidement notre mode de vivre, de tisser des relations, de communiquer et de penser, de se comporter entre générations humaines et de comprendre et vivre la foi et la science. » Ces mots résonnent avec force aujourd’hui : la crise actuelle nous engage à des transformations très concrètes qui nous bousculent.


L’Église est traversée par les courants du monde et par ses crises intérieures, signes d’un moment favorable pour s’engager dans une profonde transformation. Il s’agit de réinventer notre façon de vivre et d’annoncer la Bonne Nouvelle » Ce n’est pas une réforme extérieure, non plus un changement que fait référence aux dogmes de la foi, mais d’une nouvelle façon d’être église et de vivre l’Evangile sous une forme personnelle et communautaire.

Dans ce conteste d’Eglise, le diocèse de Beauvais depuis 1996  s’est laissé interroger par les défis du temps présent et s’est mis en chemin pour réinventer sa présence dans la réalité du territoire et le manque de prêtres. Un défis urgent : réunir et réorganiser les différentes paroisses pour composer une unique unité pastorale ! Les communautés ce sont engagées dans ces transformations avec courage et confiance. C’est tout le diocèse qui s’est mis en route avec la ferme conviction que le Seigneur guide et accompagne ce chemin de renouveau.

Aujourd’hui le secteur de Carlepont, où nos sœurs prêtent le service, voit réunis en une paroisse unique, partagées en 5 communautés pastorales 83 clochers, comprenant environs 70 000 habitants et 5 prêtres. Ce sont de chiffres qui donnent l’ampleur et la gravité de la situation et qui poussent chaque baptisé à se prendre en main, agir personnellement et s’engager à la création de ‘fraternités de proximité’ pour une authentique vie fraternelle au sein des différentes communautés. Voilà comment une famille de Carlepont présente à la célébration d’ouverture des activités pastorales dans cette nouvelle réalité.

« Le chemin spirituel et catholique n’était pas pour nous une évidence il y a quelques années. Parents de deux enfants, Charlotte et Titouan nous vivions en parallèle de ce cheminement, attachés aux problématiques quotidiennes et au travail qui rythme nos vies. Puis... nous avons croisé le chemin des sœurs de Franciscaines de Carlepont. Charlotte et son petit frère Titouan s’amusent à l’enfance missionnaire (ateliers découvertes brillement animés par les sœurs) et suivent un parcours de foi toujours en relation étroite avec les sœurs. « Sœur Pauline est une excellente cuisinière et prépare le goûter avec soin, sœur Michèle nous prépare à la communion mais surtout sœur Marie-Louise est tellement gentille et rigolote... J’aime les aider et je les adore » Charlotte 13 ans « Je suis devenu servant d’autel grâce à sœur Marie Louise et sœur Michèle et ça me plait beaucoup. J’ai même servi l’évêque de Beauvais à la cathédrale de Noyon, j’étais tellement fier… J’ai hâte de connaître sœur Clara » Titouan 11 ans : ‘ Notre relation avec les sœurs nous apporte bien plus qu’une relation liée à la foi. Nous cheminons tous les jours en pensant à elles.

Elles sont un exemple pour nous au quotidien, dans nos réflexions, nos décisions, l’éducation et les valeurs que nous donnons à nos enfants. Elles nous guident et nous accompagnent au quotidien. Nous sommes toujours très impressionnés par l’énergie qu’elles déploient pour maintenir le lien et motiver les troupes. SMS, appels, WhatsApp, mail, animations... tout est bon pour maintenir le lien, même durant le confinement, où elles ont relevé le grand défi de maintenir le lien avec les familles et les enfants.

Nous avons choisi l’école catholique à Compiègne pour nos enfants cependant nous restons indéniablement fidèles à la paroisse de Carlepont. Nous voulons absolument garder le lien avec les sœurs et la paroisse. Nous voulons célébrer les sacrements à leurs côtés. Elles sont aussi d’un grand soutien dans les épreuves que nous réserve la vie. Positives ou plus compliquées personnelles ou professionnelles, elles ont toujours une pensée pour nous et nous pour elles. Elles nous sont si précieuses... nous n’envisageons plus nos vies et l’évolution de nos enfants sans ces « grandes » dames ! Alors à notre tour de vous dire MERCI – Que le Seigneur soit remercié de vous avoir mis sur nos chemins. Que Dieu vous garde.

Nous aussi, les sœurs de la communauté « Saint Francois » à Carlepont, nous rendons grâce au Seigneur pour être ses instruments dans l’annonce joyeux de la Bonne Nouvelle.


 

Last modified on mardi, 16 novembre 2021 09:53