Cookie Consent by Popupsmart Website En Dieu, la vraie joie
Jan 28, 2023 Last Updated 4:17 PM, Nov 21, 2022
Published in 2022
Read 39 times
Rate this item
(0 votes)

Le 4 octobre de chaque année est célébrée la fête de notre patron, saint François d’Assise, saint du 12ème siècle. Beaucoup l’appellent le patron de l’écologie, le protecteur des animaux de compagnie etc... Mais nous l’appelons un homme qui est tombé amoureux de Jésus; un homme qui s’est livré à Dieu comme un poisson en trouvant le courant et en allant avec lui.

François était un homme né dans la richesse et le privilège, rêvant de gloire sur le champ de bataille, mais qui finit par tomber amoureux de Dieu. Il y a beaucoup à dire sur saint François, nous partageons quelques leçons de sa vie, qu’il a essayé d’enseigner à l’humanité avec son style de vie très simple. Bien qu’il soit un saint d’une autre époque, ses enseignements sont encore pertinents dans ce 21ème siècle.

Saint François fut un homme déterminé, sévère avec lui-même. Il a su souffrir, par amour du Christ, à l’imitation du Christ notre Seigneur qui a souffert par amour de l’homme. En contradiction avec la philosophie de notre temps, il prêchait ce qu’il pratiquait. Son effort de persévérance dans l’abnégation fait honte à la plupart d’entre nous. Aujourd’hui, saint François rappelle au monde qu’il n’y a pas de sainteté sans souffrance. Les épreuves et les expériences douloureuses, nous devons les embrasser avec joie comme le fit saint François, en les unissant aux souffrances du Christ, parce que les souffrances assumées pour le Christ nous conduiront à la gloire éternelle.

Beaucoup pensent que la compassion et la gentillesse sont des signes de faiblesse, mais François considérait la compassion et la gentillesse comme des caractéristiques de Dieu. Il éprouvait de la compassion pour tous : des lépreux aux petits vers, il reconnaissait simplement la paternité de Dieu en toutes choses, vivantes ou non. La compassion est le sentiment du Cœur de Jésus Christ, qui par compassion envers les hommes tombés, Il s’est fait homme, pour nous élever à l’état de fils de Dieu.

Même dans ce 21ème siècle l’homme poursuit son voyage à la recherche du bonheur. Nous recueillons et nous accumulons mais nous n’obtenons pas ce que nous cherchons, cette joie et ce bonheur sans fin. Souvent, nous oublions que le vrai bonheur ne se trouve qu’en Dieu. François d’Assise le savait et il a embrassé la pauvreté radicale pour le prouver au monde. Il nous montre que la clé de la libération du matérialisme est la gratitude et la louange; nous devrions rendre grâce pour les bonnes choses que Dieu nous a données, en les utilisant et en les appréciant pour ce qu’elles sont, en gardant notre cœur libéré de l’égoïsme. Nous devrions aimer et servir Dieu et ses enfants ici sur la terre.

Toutes nos communautés ont célébré le jour de Saint François avec une grande préparation et une grande célébration.  On a célébré soit  la neuvaine  que le transit. Dans la communauté de Sainte Claire à Vijayawada, les jeunes et les laïcs associés FMSC ont dramatisé le moment du Transit de Saint François, donnant un réel sentiment d’assister à ses derniers moments. De nombreuses communautés ont partagé l’agape fraternelle avec d’autres communautés religieuses et prêtres, amis et collaborateurs. Ce fut vraiment une journée joyeuse.

Saint François nous montre, à travers ses enseignements et son exemple de foi courageuse, non seulement comment placer notre confiance en Dieu et comment prendre soin de la création de Dieu avec joie, mais aussi que cette souffrance présente passera. Cette période d’incertitude et de crise dans le monde entier avec la pandémie du Covid-19 qui traîne encore et notre souffrance actuelle, n’est rien de plus qu’une transition vers un temps meilleur.

La fête de saint François et notre nouvelle conscience de son Transit est une invitation à embrasser la vie avec toutes ses joies et ses douleurs et, dans la foi et dans l’espérance, à faire nôtre la prière de saint François devant le Crucifié :

Ô Dieu haut et glorieux,
illumine les ténèbres de mon cœur.
Et donne-moi la foi droite,
l’espérance certaine, la charité parfaite
et l’humilité profonde.
Donne-moi le sens et la connaissance,
Seigneur, pour que, moi, je fasse ton
saint et véridique commandement.
Amen.


Last modified on mercredi, 02 novembre 2022 20:00
More in this category: MA GRÂCE TE SUFFIT »

Leave a comment

Assicurati di compilare tutti i campi obbligatori (*).

* He leído y acepto laPolítica de privacidad.

Articles les plus lus

« Duronia : bicentenaire du Père Grégoire, un moment fort de provocation à vivre avec plus d’intensité la préciosité de notre vie consacrée »

« Duronia : bicentenaire du Père …

16 Jan 2023 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE

Vous serez mes témoins

Vous serez mes témoins

31 Déc 2022 2022

Quel est ton rêve ?

Quel est ton rêve ?

31 Déc 2022 DE GROTTE DI CASTRO AU MONDE